Au cinéma un 9 décembre: Astro Boy

Astro Boy le film fête aujourd’hui ses 9 ans.

Astro Boy est un long-métrage d’animation américain sorti en France le 9 décembre 2009. C’est une adaptation du manga d’Osamu Tezuka, celui qu’on appelle aussi le dieu du manga. Ce film a été réalisé par David Bowers. Le scénario est de Timothy Harris. Enfin, le film est une production de quatre studios dont Tezuka Productions.

Synopsis

Toby pense être un petit garçon comme les autres… jusqu’au jour où il découvre qu’il peut voler, possède une force surhumaine et même des super-pouvoirs ! Apprenant qu’il est en fait un robot créé par un scientifique de génie qui le considère comme son fils, il panique et s’enfuit… Il va pourtant se rendre compte que sa ville, Metro City, a besoin d’un justicier, et que son courage et ses pouvoirs font de lui un robot unique en son genre !

Bande-annonce

Box-office

Astro Boy est resté trois semaines à l’affiche en France. Il a été diffusé dans environ 450 salles de cinéma. Sa première semaine s’est achevée en-dessous des 100.000 entrées. En effet, il a fait 82.000 entrées en première semaine pour être précis. Au bout de trois semaines, Astro Boy aura attiré 258.000 spectateurs dans les salles. En moyenne, il a donc fait 86.000 entrées par semaine au box-office. En termes de revenus, les recettes d’Astro Boy on atteint 1,1 M$ en France. Pour situer, il a donc fait autant que d’autres films d’animation comme Saint Seiya, Zombillenium ou Sword Art Online au box-office. De plus, les recettes françaises d’Astro Boy représentent 2% des revenus du film à travers le monde. Les pays où il a le mieux marché sont les USA et le Royaume-Uni avec respectivement 19M$ et 5M$ de recettes. Quoiqu’il en soit, l’exploitation d’Astro Boy au cinéma n’a pas atteint le budget du film estimé à 65M$. En tout, le film a généré des recettes de 39M$ au box-office soit 65% de son budget de production. Une fin bien triste pour le héros emblématique d’Osamu Tezuka…

Auteur de l’article : Kefa

Kefaland est un blog qui porte un regard subjectif sur la #BD et le #manga ainsi que sur le box-office de leurs adaptations au #cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *