Au cinéma un 22 novembre: Mazinger Z

Mazinger Z fête sa première bougie aujourd’hui .

Mazinger Z est un long-métrage d’animation réalisé par Junji Shimizu. Sorti le 22 novembre 2017, il s’agit de l’adaptation la plus récente du manga de Go Nagai connu en France pour Goldorak (Grendizer pour les intimes). En fait, Mazinger est le nom générique donné à la trilogie de Go Nagai créée dans les années 70 et consacrée aux robots géants.

Synopsis

Dix ans sont passés depuis que Kôji Kabuto (Alcor), aux commandes du super robot Mazinger Z, créé par son grand-père, a ramené la paix en combattant l’Empire des Ténèbres et le maléfique Dr Hell. Aujourd’hui, Kôji Kabuto n’est plus pilote, il a pris le chemin de son père et grand-père en devenant scientifique. A l’occasion de ses recherches, il découvre une structure gigantesque profondément enterrée sous le mont Fuji. Il détecte de mystérieux signes de vie. Il s’en suit de nouvelles rencontres, de nouvelles menaces et bientôt, un nouveau destin pour l’humanité. Kôji Kabuto doit prendre une décision pour l’avenir : Dieu ou Démon, il lui faut choisir. Une nouvelle fois, c’est à MAZINGER Z que revient la lourde charge de sauver le monde. (source: Allociné)

Bande-annonce

Box-office

Mazinger Z n’a fait qu’une semaine à l’affiche en France. Il a été diffusé dans une centaine de salles. Autant dire que ce court laps de temps ne lui a pas permis de trouver son public. Et ce, en dépit d’une promo dans les médias grand public qui surfait sur la nostalgie des années 80 avec Goldorak. En une semaine, Mazinger Z a donc totalisé 17.700 entrées au box-office français. Par conséquent, les revenus de son exploitation ciné ont été faibles. Les recettes françaises du film ont été de l’ordre de 85M$. En d’autres termes, des recettes décevantes. On serait tenté de croire qu’il en a été de même dans le monde entier. Et bien non! Sans prendre en compte les nombres de copies, il y a des pays autres que le Japon dans lesquels le film a plutôt bien marché. On peut citer le Mexique, l’Italie et l’Espagne. Le Mexique est même le second succès pour le film puisque les recettes sont de 1,4M$ juste derrière le Japon avec 1,7M$. L’Italie est en 3e position avec 513k$ et l’Espagne ferme la marche avec 394k$.

 

Auteur de l’article : Kefa

Kefaland est un blog qui porte un regard subjectif sur la #BD et le #manga ainsi que sur le box-office de leurs adaptations au #cinéma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *