Les adaptations BD du cinéma français sont-elles toutes rentables?

Les flops!

Savez-vous quels sont les adaptations BD les moins rentables du cinéma français? La réponse dans ce billet prévu être mis à jour dans les années à venir avec les prochaines adaptations BD prévues dans les mois à venir. On pense à Spirou, le petit Spirou, Gaston Lagaffe, Boule et Bill 2, Valérian et la cité des mille planètes, etc etc. Vivement 2018 pour analyser les scores de toutes ces adaptations BD au box office France et Monde. En attendant, laissez un petit com si ces résultats vous interpellent. A très vite! 🙂

N°10

N°10

Budget: 25M€ Recettes: 13,8M$

N°9

N°9

Budget: 61M€ Recettes: 33M$

N°8

N°8

Budget: 27M€ Recettes: 14M$

N°7

N°7

Budget: 24M€ Recettes: 11,7M$

N°6

N°6

Budget: 6M€ Recettes: 2,4M$

N°5

N°5

Budget: 23M€ Recettes: 6M$

N°4

N°4

Budget : 12,5M€ Recettes : 2,9M$

N°3

N°3

Budget: 36M€ Recettes: 5M$

N°2

N°2

Budget: 6,5M€ Recettes: 0,7M$

And the winner is
N°1

N°1

Budget: 15,8M€ Recettes: 1,17M$

Le top du top!

Et pour finir en beauté,  cap sur les adaptations BD les plus rentables du cinéma français. Contre toute attente, je mets ma main au feu que le n°1 va en surprendre plus d’un. Pour les experts ciné, forcément ce ne sera pas nouveau. Mais j’espère, qu’avec les prochaines adaptations à venir ou en cours de promo, ce top sera actualisé très rapidement. 

N°8

N°8

48 MUS$ de recettes mondiales dont 44 MUS$ en France pour un budget de 39 MUS$!!

N°7

N°7

22,9 MUS$ de recettes pour un budget de 16 MUS$!!

N°6

N°6

14,2 MUS$ de recettes mondiales dont 12,9 MUS$ en France pour un budget de 11,8 M€!!

N°5

N°5

133 MUS$ de recettes mondiales (dont 60 MUS$ en France) pour un budget de 78M€

N°4

N°4

111 MUS$ de recettes mondiales dont 74 MUS$ en France pour un budget de 49M€!!

N°3

N°3

101 MUS$ de recettes mondiales dont 59 MUS$ en France pour 42 MUS$ de budget !!

N°2

N°2

59 MUS$ de recettes mondiales dont 48 MUS$ en France pour un budget de 22M€!!

And the winner is
N°1

N°1

32,4 MUS$ de recettes mondiales dont 32,4 MUS$ en France pour un budget de 11,8 M€!! WAOUH!

Comme on peut le voir, quand il s’agit de rentabilité, les adaptations BD “made in France” ne sont pas vraiment les films qui cartonnent le plus au box-office français. Sur 16 adaptations BD sorties entre 1999 et 2015, 37,5% d’entre elles sont rentables. En d’autres termes, 6 films ont engrangé des recettes supérieures à leur budget de production. Il s’agit de Les Profs, Le Petit Nicolas, Astérix et Obélix Mission Cléopâtre, Les Profs 2, Astérix et Obélix contre César et Sur la piste du marsupilami. Bon, en regardant tout ça de façon positive, 37,5% c’est pas si loin de 50%. Et quand on regarde le timing de sortie de certains films notamment entre 2008 et 2009, ceci peut expliquer cela. Au final, la rentabilité est-elle le fil conducteur de ces adaptations BD sur grand écran? C’est évidemment une autre question. Bien que toutes les adaptations BD françaises ne soient pas toutes des films rentables, force est de constater que depuis 2009, la tendance semble être de plus en plus positive. Bonne augure pour les prochaines adaptations BD à venir? Affaire à suivre! 😉

Auteur de l’article : Kefa

Kefaland est un blog qui porte un regard subjectif sur la #BD et le #manga ainsi que sur le box-office de leurs adaptations au #cinéma

6 commentaires sur “Les adaptations BD du cinéma français sont-elles toutes rentables?

    […] Les Chevaliers du ciel est resté à l’affiche pendant six semaines au cinéma. Sa première semaine d’exploitation s’est achevée avec plus de 622.000 entrées au box-office. Après cinq semaines de plus, les Chevaliers du ciel totalise un box-office de 1,2 million d’entrées. Ce qui fait qu’en moyenne, 200.000 spectateurs ont été le voir chaque semaine. En termes de revenus, l’adaptation de Tanguy et Laverdure a engrangé des recettes de 8,2M$ au cinéma. Des recettes insuffisantes face à un budget de production de 24M$. De ce fait, Les Chevaliers du ciel est malheureusement parmi les adaptations ciné de BD franco-belge non rentables. […]

    […] en salles lors de sa sortie. Le Petit Nicolas fait partie des adaptations de BD franco-belge les plus rentables et aussi du top 5 des adaptations BD avec plus de 5 millions d’entrées au box-office. Un […]

    […] 8,2M$ au box-office pour un budget de 24M$. Avec un tel palmarès, ce film rejoint les rangs des adaptations ciné de BD franco-belge non rentables au […]

    […] de 15M€. De ce fait,et même s’il n’est pas dans le top 10, Iznogoud compte parmi les adaptations de BD les moins rentables du cinéma […]

    […] Roba aura attiré plus de monde que le premier. Ou s’il entrera dans le cercle fermé des adaptations BD les moins rentables du cinéma français. Et si les scores justifieront la production d’un 3e opus. Enfin bref! Encore un peu de […]

    […] Il y a  6 ans jour pour jour, le 22 juin 2011, sortait au cinéma l’adaptation BD « L’élève Ducobu, le roi de la triche » avec en guest star Elie Semoun. Le film a attiré plus de 300.000 personnes en salles à son démarrage.  En termes de recettes, il s’en est plutôt bien sorti. En effet, le film L’élève Ducobu, le roi de la triche fait partie de notre top 8 des adaptations BD les plus rentables. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *